water_violet.jpg

L'unique personne qui t'accompagne toute ta vie, c'est toi-même alors prends soin de toi.

J'aime 123bach alors Je partage !

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Rechercher

La méthode TIPI

C’est une méthode qui permet de sortir de n’importe quel état limitant ou dérangeant.

Elle se fait sans avoir besoin de quoi que ce soit et permet d'être autonome face au stress, à la peur, à la colère... et ainsi de retrouver son pouvoir d'auto-guérison.

Elle vient de Luc Nicon : le principe est de court-circuiter le mental pour revenir à l’émotion et la vivre. Prenons l’exemple de la peur, voici la démarche à suivre quand une situation de ce type se présente :

  • Evaluer l’intensité de la peur sur une échelle de 1 à 10.
  • Attendre de se sentir dans un endroit en sécurité et fermer les yeux.
  • Se poser la question suivante : « Qu’est-ce qui se passe dans mon corps ? » Trouver 2 ressentis physiques (ou un seul si on n’arrive pas à 2) et les regarder évoluer (bien rester centré sur les sensations physiques : par exemple « je sens mon cœur battre vite » et non pas sur l’interprétation comme « j’ai peur », sortir de l’émotion pour revenir au ressenti). Les sensations physiques ne durent pas plus de 2 minutes.
  • Quand je ne ressens plus rien, j’ouvre les yeux et j’évalue à nouveau l’intensité de la peur.
  • Si elle est encore présente, je recommence l’exercice jusqu’à ce qu’elle ait disparu.

Avant de débuter, aller sur le site : www.tipihumanity.org et regarder le film « Tipi en situation » d’une durée de 16 minutes qui permet de se former à cette méthode.

Dans le cas où on veut utiliser cette méthode avec un évènement passé, il est nécessaire de faire cela avec une personne formée à la méthode TIPI.

J’ai découvert cette méthode lors d’un atelier avec deux personnes dont le docteur Fumex qui est gastro-entérologue à Lyon et le fait d’écouter un médecin bien ancré dans la réalité avec une formation de base scientifique était à la fois rassurant et convaincant. Les formateurs avaient une forte qualité de présence, le message était clair, percutant, l’intervention était fluide ; j’en suis ressortie enthousiasmée.

Je l’ai expérimenté à plusieurs reprises, sur moi mais aussi sur d’autres qui vivaient une émotion en direct avec des résultats parfois spectaculaires et d’autres fois sans trop savoir s’il y avait eu des effets.

Je trouve intéressant de voir que dans cette méthode, il n’y a pas besoin d’identifier l’émotion.