riviere.jpg

L'unique personne qui t'accompagne toute ta vie, c'est toi-même alors prends soin de toi.

J'aime 123bach alors Je partage !

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Rechercher

La cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque

En simplifiant, on peut dire que la cohérence cardiaque est une méthode basée sur la respiration que l’on peut pratiquer seul et qui est, entre autres, une aide pour les personnes qui se sentent stressées, angoissées, inquiètes, qui ont du mal à se concentrer…

Elle permet de revenir à son corps et à soi.

La méthode :

Il s’agit de pratiquer une respiration abdominale avec un rythme respiratoire bien défini pendant 5 minutes et ceci 3 fois par jour. Pour connaître la vitesse de ce rythme, il y a deux possibilités :

  • Soit suivre l’une des nombreuses vidéos que l’on peut trouver sur internet. Ces vidéos marquent les temps où on inspire et les temps où on expire durant les 5 minutes. Je ne donne pas de référence de vidéo car le choix dépend de la sensibilité de chacun (avec ou sans musique). Il y a aussi des applications sur Smartphone.
  • Soit inspirer sur 5 secondes puis expirer sur 5 secondes et ceci 30 fois. J’utilise mes doigts pour compter, cela me permet de savoir où j’en suis tout en relâchant mon mental. Pour voir si j’ai été dans le « bon » rythme, je regarde, à la fin, si la durée des 30 inspirations expirations est proche de 5 minutes. L’avantage de cette façon est de pouvoir être utilisée à tout moment, en tout lieu (dans sa voiture, le bus…) et sans dépendre d’une condition extérieure.

Dans les deux cas de figure, commencer l’exercice par expirer le plus complètement possible avant de débuter les 30 respirations.

En cas de difficulté à respecter le rythme, commencer par des durées plus courtes adaptées à vos possibilités.

En cas de difficulté pour inspirer, ne pas forcer l’inspiration et ne pas s’occuper de la durée. Sur chaque expiration, prendre le temps de souffler très lentement.

En cas de stress, faire l’exercice avec des cycles expiration-inspiration au lieu du contraire.

En résumé, on parle du rythme 365 pour se souvenir que la pratique est 3 fois par jour à raison de 6 respirations par minute et ceci durant 5 minutes.

Explications :

A la base, la cohérence cardiaque est un état physiologique favorable au corps. La méthode permet d’amener le corps à cet état. Le concept de cohérence cardiaque repose sur la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC). Lorsque nous ressentons des émotions ou des sentiments agréables, la variabilité de la fréquence cardiaque dessine une sinusoïde ample et régulière. On dit qu’elle est cohérente. A l’inverse, les émotions ou sentiments dits « négatifs » génèrent une VFC chaotique. Lorsque le rythme du cœur est cohérent, il y a un impact physiologique positif pour la santé. De plus, le message est transmis au cerveau, ce qui a une influence sur la perception de notre environnement et nos fonctions cognitives (« clarté » mentale…)

Origine :

Les premières recherches sur la variabilité de la fréquence cardiaque datent de 1975 et ont été faites par le russe Vaschillo. Il poursuivit ses recherches et dans les années 90 un américain, Lehrer s’intéressa à ses travaux. Dans la même période, l’institut Heartmath (centre de recherche sur le cœur et le stress) fut créé en Californie et le premier appareil de biofeedback VFC fut créé en 1993.

Ce qu’on en dit :

Des études montrent qu’après 5 minutes de cohérence cardiaque, il y a des effets bénéfiques pouvant durer de 4 à 6h, sur le corps physique, mental et émotionnel.

Il est clairement démontré à l’heure actuelle, de façon scientifique, avec les laboratoires de recherche en neurosciences que le cerveau a besoin de moments où il ne fait rien. C’est exactement ce qui se passe pendant ces minutes. Le cerveau peut intégrer les informations reçues préalablement, régler les problèmes en cours, prendre du recul…

Mon expérience :

Il y a deux raisons qui m’ont motivées à écrire cet article : partager cette méthode fabuleuse à mes amis et aux personnes qui consultent mon site mais aussi avoir un support écrit pour mes clients et clientes qui me parlaient de stress, d’angoisses…

J’ai d’abord découvert la cohérence cardiaque, en 2008,  en lisant le livre de David Servan Schreiber : « Guérir le stress, l’anxiété et la dépression ». Après cette lecture, j’en suis restée à l’aspect théorique et intellectuel. Il me manquait l’essentiel, l’expérimentation, afin que je me fasse ma propre idée et que j’intègre cette notion avec le corps.

A cette époque, je consultais un médecin, que je qualifierais d’assez exceptionnel avec du recul, qui me l’a fait pratiquer pendant 5 minutes lors d’une consultation. Il avait un appareil qui permettait de montrer la courbe de la variabilité de la fréquence cardiaque.  Cependant, j’avais trouvé cela assez bizarre, un peu simpliste même qu’un médecin prenne 5 minutes pour me faire respirer. Je n’ai pas poursuivi les exercices ; à l’époque, je me dispersais dans diverses directions. C’est seulement bien plus tard que j’ai compris que l’expérience avait fait la différence.

Puis, un jour, vers 2016, la pensée de ces 5 minutes passées chez ce médecin s’est imposée à moi. Je me suis mise à pratiquer la cohérence cardiaque au quotidien et ceci durant au moins une année. Cela me permettait de me détendre, de prendre du recul sur ce que je vivais et de vider mon cerveau des pensées qui l’encombraient.

Aujourd’hui, je l’utilise sur certaines périodes de façon personnelle comme temps d’introduction à un temps méditatif. Je la fais aussi faire à mes élèves lorsque je sens qu’il y a de l’agitation dans l’air.

Pour finir, gardez à l’esprit d’expérimenter suivant vos aspirations propres, de privilégier les directions où ça fait « waouh » comme disent les canadiens !