Wild-oat-la-fleur-de-la-vocation.jpg

L'unique personne qui t'accompagne toute ta vie, c'est toi-même alors prends soin de toi.

J'aime 123bach alors Je partage !

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Rechercher

Gratitude avec des phrases à répéter chaque jour

   La plupart du temps, quand quelqu’un fait quelque chose qui nous dérange, nous nous plaignons, nous l’accusons ou nous essayons de le changer plutôt que d’entrer en nous pour regarder ce qui se passe.

    La première étape de ce que je vous propose consiste à repérer ce qui se passe en soi.

    Par exemple, c’est la colère que je ressens quand un élève (je suis prof) me rapporte qu’un autre professeur a eu des paroles me discréditant face au groupe classe. Je sens immédiatement la rage et les critiques à son égard qui traversent mon esprit (mais pour qui il se prend ? ça ne se fait pas…).

   Alors je cherche la qualité opposée que je souhaite développer qui me permettrait de sortir rapidement de cette colère qui est telle qu’elle m’empêche d’être « totalement » présente à mes élèves. Je me sens bloquée dans cet état et j’ai perdu ma stabilité émotionnelle. J’ai eu l’impression de recevoir une pique dans le cœur qui m’a blessée et qui appelle une vengeance.

    Cette qualité opposée, c’est l’Amour, la capacité d’aimer l’autre au-delà de la blessure ressentie suite aux propos qu’il a tenu (ou pas d’ailleurs puisque cela m’a été rapporté et a pu être déformé, je peux aussi par ailleurs aller voir cette personne pour avoir sa vision des faits et lui dire ce que j’ai ressenti).

    Je ne peux pas éliminer les choses contrariantes de ma vie mais j’ai par contre le pouvoir de choisir ce que je veux en faire : oui, on m’a rapporté ces propos déstabilisants, oui, j’ai senti une blessure mais qu’est-ce que j’en fais ? Je peux choisir de la voir comme un épisode de la vie qui m’a rappelée ce à quoi j’aspire mais dont je m’éloigne de temps à autre, à savoir l’Amour.

    Alors, chaque jour, pour cultiver l’Amour en moi et le développer, je répète cette phrase « je rends grâce pour l’Amour ». Je sais par expérimentation que ce "mantra" va me rapprocher du but vers lequel je veux aller. Cette évolution se fera en douceur, de façon naturelle sans que je me force par la volonté à paraître aimante alors qu’il se passe tout autre chose au fond de moi. Bien sûr, il y aura de nouveaux épisodes semblables à celui-ci mais au fur et à mesure, ce sera différent.

    Dans un premier temps, cela m’a paru surprenant de rendre grâce pour quelque chose que l’on n’a pas mais c’est justement ici que se situe la magie de la phrase.

    Il y a une fleur de Bach ou plusieurs qui correspondront à ce qui nous arrive. Si des scénarios du même style se répètent dans notre quotidien, il est bienvenu de prendre la ou les fleurs en traitement de fond simultanément. Les deux actions produiront une belle synergie.

    On peut aussi élargir et rendre grâce pour toutes les choses vers lesquelles on aimerait aller et ne pas se baser uniquement sur ce qui nous dérange. Il est possible d'avoir une base d'actions de grâce quotidienne pour ce qui est essentiel à nos yeux et d'en produire d'autres qui évoluent au gré de ce que nous vivons.

    Il existe une autre forme de gratitude, celle qui se vit dans l'instant, c'est une façon de remettre en mouvement le cadeau que l'on vient de recevoir plutôt que de permettre à notre égo de se l'accaparer.

    La gratitude s'exprime, pour la plupart des gens, pour ce que l'on perçoit comme bon, agréable. Dans le cas de ressentis perçus de façon négative, on peut faire offrande plutôt que de rendre grâce. Par exemple, si l'on ressent de l'ennui, l'acte d'offrir cet état permet de l'accueillir et de le laisser s'en aller. Il s'opère une mise en mouvement de l'état qui donne la possibilité de passer à autre chose... c'est une forme de méditation de l'instant.

 

"La gratitude est un vaccin, une antitoxine et un antiseptique" (John Henry Jowett)

"Il faut viser la lune parce qu'au moins, si vous échouez, vous finissez dans les étoiles" (Oscar Wilde)

 

Cette façon de faire est teintée de divers enseignements que j’ai reçus ou de lectures ; les citer, c’est ma façon de les remercier :

  • « Guéris-toi toi même » du Docteur Bach.
  • « Le jeu de la vie » de Florence Scovel Shinn.
  • « Transformez votre vie » de Louise L. Hay.
  • L’enseignement de Dominique Decaestecker et les phrases exercices à vivre de Marie-Louise Raguet.
  • L’enseignement d’Elima.
  • L’enseignement de Lise Bourbeau et de Myriam Edery, consultante d’ETC (au moment où nous avons travaillé ensemble).
  • L'enseignement de Sudheer.
  • L'enseignement du lama Deundam.
  • L'enseignement de M. Wang.